Concerts

Concerts auxquels j'aurai participés et essaierai de vous les faire vivre (autant que je peux)!

Mathias Malzieu et un ukulélé à Paris

Voici une manifestation literraire et musicale qui pourrait en intéresser plus d'un. Article prit dans l'Express:

"La troisième édition du festival Paris en toutes lettres aura lieu du 5 au 8 mai prochain. Les écrivains viendront rencontrer le public entre musique et littérature, en proposant lectures et moments de partage.

 Du jeudi 5 mai au dimanche 8 mai, aura lieu la troisième édition du festival littéraire Paris en toutes lettres. L'occasion d'une centaine de manifestations dans différents lieux culturels de la capitale, mêlant la littérature à d'autres arts : musique, dessin, théâtre...

L'événement se place sous le signe des écrivains qui "s'inquiètent du monde". Trois d'entre eux vont s'installer pendant la semaine dans des lieux fréquentés de la capitale, qui deviendront leurs Résidences de proximité : La Défense (François Bon), la Gare du Nord (Joy Sorman) et un café de quartier (Robert Mac Liam Wilson). Ils écriront en direct leurs impressions sur ces lieux que les passants traversent habituellement sans réellement se poser de questions. François Bon projette de faire participer les passants de La Défense à l'exercice.

Ces expériences vont prendre la forme d'écrits, mais aussi d'images. Elles seront diffusées dès le jeudi 5 mai sur une installation numérique conçue par le vidéaste Pierre Nouvel, installée à la Gaîté Lyrique.

Partager lectures et messages

Les écrivains viennent également rencontrer les lecteurs, et leur faire partager impressions et messages. À la Gaîté Lyrique jeudi, Adam Thirlwell fera un "exercice d'admiration" de l'auteur Milan Kundera. Il s'agit de faire découvrir l'oeuvre de cet écrivain qui a dénoncé le régime communiste, après l'avoir fui. Gallimard vient de le faire entrer dans sa célèbre collection de La Pléiade.

Le festival verra aussi se dérouler huit grands entretiens, tenus par des écrivains qui iront à la rencontre du public. Parmi eux, Hanif Kureishi, mais aussi le prix Nobel de littérature 2002 Imre Kertész, qui recevra la grande médaille de Vermeil de la ville de Paris. Jay McInerney, romancier américain , recevra lui la médaille de Vermeil.

Une autre manière originale de faire passer le message littéraire est celle d'Yves Pagès, qui anime un "atelier du messager clandestin". Sur la terrasse librairie du CentQuatre, dans l'après-midi de samedi et dimanche, il distribuera des badges créés avec le graphiste Philippe Bretelle, fabriqués à la demande. Sur ces petites rondelles, des bribes de phrases, slogans, ou pensées brèves.

Quand la musique vient compléter l'écrit

La manifestation veut donner une importance à la musique. On retrouvera donc samedi soir le bal littéraire, qui aura lieu au CentQuatre. L'événement a la particularité d'alterner lectures et musique, donnant l'occasion aux participants de goûter à une ambiance festive.

La musique se retrouve aussi dans de nombreux concerts littéraires et lectures musicales, telle que celle de Mathias Malzieu. L'écrivain et chanteur du groupe Dyonisos allie les deux disciplines en proposant une lecture de son nouveau roman, Métamorphose en bord de ciel, accompagné d'un ukulélé. Ce sera vendredi, au CentQuatre.

Un banquet littéraire

La manifestation culminera dimanche midi avec un banquet littéraire de 350 couverts (au CentQuatre, 10 euros, réservation www.104.fr), auquel participent Jay McInerney et Jim Harrison, écrivain gourmet s'il en fut."

Nico'o et James Hill en concert à Bayonne (part 2)

Alors, où est-ce que j'en étais? Ah oui, les lumières se tamisent et le concert va commencer.

On voit apparaître sur scène un grand monsieur assez mince qui remercie le public d'être venu. Il parle tout doucement et j'ai du mal à entendre tout ce qu'il dit. J'espère en mon fort intérieur que je pourrais au moins entendre la musique. Juste derrière moi, 2 hommes discutent, assez fort d'ailleurs. Ils parlent de Nico'o, l'un informant l'autre de qui est ce musicien.

Je dois avouer, que je ne connaissais pas du tout cet artiste. Ce n'est qu'en faisant une recherche sur Google pour trouver un prof de ukulélé dans le Sud Ouest, que je suis tombée sur un article le présentant. Je l'avais lu avec amusement, ne pensant jamais que j'allais le voir quelques semaines après en concert!

Il commence à jouer et je suis soulagée car le son est relativement bon. En revanche, les 2 messieurs derrière moi continuent à discuter fortement et plusieurs fois, des têtes de retournent. Je dois leur demander poliment de baisser la voix; chose qu'il font sans discuter. Alors, je commence enfin à me détendre et à me laisser emporter par la musique.

Le répertoire que nous joue Nico'o est assez traditionnel des îles et avec la chaleur ambiante, on n'a plus qu'à fermer les yeux pour se croire au bord d'une plage du Pacifique. Le jeune homme prend plaisir à jouer et ça se ressent. Il a su captiver l'auditoire. J'avais mes doutes sur son talent. Je ne pensais pas qu'un jeune homme de Tarnos pouvais maîtriser aussi bien la petite guitare à 4 cordes!  

Alors, je dois avouer mon ignorance sur les chansons intérpretées par Nico'o, je n'ai donc pas de playlist à vous proposer. Mille excuses!

Son playset se termine et je réalise à quel point mon dos continue à me torturer, ainsi que mes jambes qui ont dû décupler de volume. Heureusement, il y a une entr'acte pour se délasser les jambes et pour fumer une cigarette.

 

Lire la suite

Nico'o et James Hill en concert à Bayonne

Hier soir, j'ai dû me motiver pour aller au concert de Nico'o et James Hill. Me motiver pour aller à mon premier concert ukulélé!!! Eh oui, j'avais passé la journée à bosser comme une tarée! 30 heures en 3 jours en maison de retraite, en sous effectif, à faire des toilettes, soulever des personnes âgées très dépendantes... Bref, à me tuer le dos, à transpirer comme un boeuf et avoir les jambes gonflées! Ai-je précisé qu'en plus d'être creuvée, la journée avait été vraiment pourrie???? (vous connaissez les jours où l'on aurait mieux fait de rester au lit car TOUT va de travers?)

Je finissais le boulot à 20h et le concert commençait à 21h. Evidemment, j'ai fini un peu en retard - le temps de faire mes transmissions et de me changer en tenue "civile". Alors le stress arrivée dans la voiture, vite vite vite, faut y aller!!!

Arrivés à Bayonne, nous avions oublié avec mon petit ami, que c'était "la Foire au Jambon"!!!! Et mince!!! Comment faire pour trouver une place? Nous avons dû à un moment donné nous frayer un chemin en plein milieu de la foule, alors que nous étions en voiture. Ouf! On n'a écrasé personne!!!!! Et bonus, on a trouvé une place à côté. Youpie, enfin une chose qui se passe bien durant cette journée de m****!

Bon, je n'avais jamais été au Caveau des Augustins, mais heureusement mon copain, qui est à fond technologie, avait repèré le lieu sur Google maps. Nous avons dû nous faufiller dans une petite allée, qui, il faut l'avouer, dégageait une très forte odeur d'urine!!! Beurk! Puis nous arrivons au lieu dit. Il y avait quelques personnes qui attendaient dehors, à fûmer leur cigarette et boire un petit verre. J'en profite pour m'en griller une également. (je sais, pas bien)

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×